On a vu (au théâtre des Salins) Le Bateau de Nino

La poésie s’est une nouvelle fois invitée au théâtre des Salins ce samedi, avec le Bateau de Nino. Sur une scène envahie par le thème marin, le capitaine - Olivier Caillard – joue du piano caché par la proue du navire, le matelot – Zacharie Abraham – est un virtuose de la contrebasse, et la sirène – Hélène Bohy – enchante son jeune public par sa voix et son talent à la flûte traversière. L’histoire de Nino qui construit un bateau pour Nina et tombe à l’eau, n’est qu’un prétexte à l’enchaînement de chansons jazzy, parfois polyphoniques, autour d’un spectacle qui joue sur tous les tableaux : des ombres chinoises à travers un drap tendu sur la scène, les vagues représentées par un voile qui ondule, des sons de bulles qui éclatent à coup de claquements de langue ou de bouteilles qui s’ouvrent, des personnages qui prennent forme à partir des doigts de la conteuse sans oublier la projection vidéo qui fait apparaître Miro, le personnage rigolo réalisé avec les mains des interprètes. En jouant sur l’interactivité avec les petits spectateurs, l’équipe parvient très vite à créer l’harmonie parfaite, transformant ce voyage en croisière enchantée.

Laurence Mildonian

Voir l’article en PDF

Catégories : 'Le Bateau de Nino', Article, Menu1 Presse, Presse, Spectacles.

Un commentaire ? Envoyez-moi votre message !

Image CAPTCHA
Rafraîchir l'image
*